Nos ressources

DENIER2017Le Denier en Saône-et-Loire :
la ressource vitale pour l’Eglise

La campagne 2017 du Denier de l’Eglise en Saône-et-Loire commence dès le mois de février.

Découvrez le dépliant qui sera distribué par les paroisses pendant la campagne : ici

L’acte de don, dans le cadre de l’appel de l’Eglise pour le denier, est une façon concrète et responsable d’exprimer son appartenance à ce « peuple de baptisés ». C’est une manière de montrer son attachement à la source vivante de l’Évangile et de mettre la Parole en actes.

Dans son éditorial paru sur les 800 000 dépliants qui seront distribués gratuitement dans les boites aux lettres par de nombreux bénévoles des paroisses, Monseigneur Rivière rappelle « qu’en Saône-et-Loire, l’Eglise, depuis très longtemps, est vivante et active. Elle porte le souci de tous, quels que soient son âge et sa situation. Sa mission d’annonce de l’Evangile l’envoie auprès des familles, des jeunes, des enfants et des anciens. Par la célébration des sacrements, elle donne à tous les croyants de vivre leur foi et de nourrir leur vie spirituelle. Dans un esprit sans cesse solidaire, elle est aussi présente auprès des plus fragiles parmi nous. Oui, notre Eglise diocésaine unit dans un même élan le peuple des baptisés en Saône-et-Loire ». Monseigneur Rivière célèbre chaque mois à l’évêché une messe pour les bienfaiteurs et donateurs du diocèse.

L’Eglise ne reçoit aucune subvention, ni de l’Etat, ni du Vatican. Seule la participation à la collecte annuelle du Denier et aux quêtes lui permet de réaliser sa mission.

Le groupe de travail Denier prépare et organise la campagne du Denier de l’Église, déploie l’information sur les dons et legs, et sur les autres ressources de l’Église : quêtes, offrandes de messes... Il assure le lien avec les paroisses en développant et mettant à disposition les outils de sensibilisation au Denier. Il a aussi un rôle « pédagogique » auprès des responsables des ressources en paroisses et favorise la mise en œuvre de la campagne sur le terrain, notamment à travers le travail de distribution des dépliants et de rappel personnalisé auprès des anciens donateurs.

 



LOGO DENIER 2016


Le denier de l'Eglise (et autres collectes pour le budget des personnes) : env. 25% des ressources

En 2016 :  2.040.000 €  
Le denier de l’Eglise est le don fait par les fidèles pour couvrir les frais de personnel du diocèse, le traitement des prêtres en activité, les salaires des laïcs en mission ecclésiale.
D'autres collectes concernent spécifiquement les séminaristes et les prêtres aînés.

Les offrandes de messe :  env. 7 % des ressources

En 2016 :  601.000 €
Les offrandes de messes  sont les dons faits par les fidèles pour célébrer une messe à une intention particulière. Ces offrandes sont regroupées par le diocèse qui les redistribue de manière identique à chaque prêtre.

Les casuels et quêtes  : env. 31 % des ressources

En 2016 :  2.572.000 €
Le casuel est le nom donné aux offrandes faites à l’occasion des baptêmes, mariages et obsèques, contribuant ainsi à couvrir les frais de culte occasionnés par les cérémonies et les frais de fonctionnement de la paroisse.
Les quêtes sont les offrandes des fidèles durant les messes et autres célébrations.

Les revenus immobiliers  :  env. 6 % des ressources

En 2016 :  499.000 €
Les revenus immobiliers proviennent des locations des immeubles à des tiers et des collectes pour les chantiers.
Des cessions de biens peuvent venir compléter cette ressource.

Autres produits :  env. 18 % des ressources  

En 2016  : 1.493.000 €
Divers autres produits fournissent aux paroisses les moyens de leurs activités.
Ce sont par exemple :
•Les recettes des manifestations paroissiales (repas, kermesse, loto,..),
•Les abonnements aux journaux paroissiaux,
•Les offrandes de cierges,
•Les inscriptions au catéchisme et aumônerie,
•Les participations aux pèlerinages.
 

Produits financiers :  env.13 % des ressources

En 2016 :  1.058.000 € dont legs 888.000 €

Faire un don de son vivant devant notaire, au diocèse ou à sa paroisse, en nature, actions, immobilier, assurance-vie ou argent ; c'est dans ce cas une donation à l'Église.
Si ce don intervient après le décès, par testament ou disposition prise devant notaire au bénéfice du diocèse ou de la paroisse; ce don est alors un legs.

Le reste des produits financiers correspond principalement aux revenus de placements.