Troisième dimande de Pâques

Le Christ est ressuscité ! Alléluia ! Alléluia !
Il est vraiment ressuscité !
Alléluia ! Alléluia !

Oui, le Christ est ressuscité, dans nos maisons particulières, célébrons cette joie de Pâques en union avec toute l’Eglise et avec le monde entier, nous pouvons continuer à cheminer avec la Parole de Dieu.

ECOUTER

https://www.youtube.com/watch?v=E6PN1rr8Qvc

Vous pouvez partager avec vos petits
• Quels sont les personnages ? les lieux ?
• Que se passe-t-il ?
• Quels sont les gestes, les paroles ?

PRIER

Introduire la prière en allumant les bougies devant le jardin de Pâques et inviter chaque membre de la famille à faire un beau signe de croix.

Nous pouvons acclamer, chanter :
Alléluia ! Alléluia ! Le Seigneur est vivant ! Il est vraiment ressuscité !

Lecture de l’Evangile

TROISIEME DIMANCHE DE PAQUES 01

Le soir de ce jour-là, deux amis de Jésus marchent vers le village d’Emmaüs.
Ils sont tristes.
Ils parlent de la mort de Jésus.


TROISIEME DIMANCHE DE PAQUES 02
Sur le chemin, un homme les rejoint. Ils lui racontent ce qui est arrivé.




TROISIEME DIMANCHE DE PAQUES 03Quand ils arrivent dans le village, ils demandent à l’inconnu de rester pour le dîner.
A table, l’homme prend du pain.

Il le partage, puis le leur donne.
Tout à coup, les deux amis le reconnaissent : « Jésus ! Tu es vivant ! »
Mais il a déjà disparu…

TROISIEME DIMANCHE DE PAQUES 04

Sans attendre, les deux amis repartent à Jérusalem, tout joyeux,
pour annoncer la grande nouvelle :
« Nous avons rencontré Jésus, il est vivant ! »



La Bible illustrée des petits, Mame, p 201-203


Nous pouvons chanter : Alléluia ! Alléluia ! Le Seigneur est ressuscité !

Vous pouvez partager avec vos petits
• Quels sont les personnages ? les lieux ?
• Que se passe-t-il ?
• Quels sont les gestes, les paroles ?

Nous pouvons partager chacun une phrase de cet évangile qui nous touche. Inviter les enfants à dire un mot qu’ils ont retenu. Peut-être que nous pouvons aussi nous dire ce que cet Evangile nous dit pour aujourd’hui.

Alléluia ! Alléluia ! Le Seigneur est vivant ! Il est vraiment ressuscité !

Jésus, tu es vivant,
Alléluia !
Tu es vraiment ressuscité,
Alléluia !
Les disciples d’Emmaüs l’ont reconnu
Tu es là, bien présent !
Jésus, tu es vivant,
Alléluia !
Tu es vraiment ressuscité,
Alléluia !
Mon cœur est dans la joie,
Alléluia !

Que le Seigneur nous garde dans son amour et qu’il nous bénisse, le Père, le Fils et le Saint Esprit. (Tracer le signe de croix sur le front de l’enfant).
AMEN !

 

Pour vous parents : une méditation de l’évangile de Luc 24, 13-33

LES DISCIPLES D’EMMAÜS

Deux disciples marchent, quittent Jérusalem. Chemin faisant, ils parlent de ce qui s’est passé, ce qu’ils ont vécu : l’arrestation de Jésus, sa mort. « Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux. Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. » Reconnaître Jésus le Ressuscité demande du temps. Jésus ne brusque pas, il écoute, marche avec eux, accueille leur tristesse, les invite à raconter. Ils lui parlent de Jésus, « cet homme qui était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple. » Les disciples ne comprennent pas, ils le croyaient tout-puissant, ils espéraient et leur espérance fut déçue. Les femmes « n’ont pas trouvé son corps ; […] elles avaient même eu une vision : des anges, qui disaient qu’il est vivant. » Quelle nouvelle incroyable ! Ils n’arrivent pas à l’entendre avec leur cœur. Leur espérance est morte sur la croix. Jésus les interpelle : « Comme votre cœur est lent à croire tout ce que les prophètes ont dit ! Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? » Il les rejoint au cœur de leur déception. Interprétant pour eux les Écritures, il leur permet de cheminer, de découvrir que Jésus est bien le Messie annoncé par les prophètes, mais que ce Messie n’est pas celui qu’ils imaginaient. Il n’est pas le roi tout-puissant acclamé à son entrée à Jérusalem. Il est un roi humble et miséricordieux. Il est là, présent, cheminant avec eux, dans le quotidien, sans s’imposer. Les disciples le retiennent : « Reste avec nous. » À table, Jésus prend le pain, le bénit, le rompt et le donne. Gestes de la multiplication des pains, gestes de son dernier repas, signe du don de lui-même. « Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent. » Les cœurs lents à croire sont devenus brûlants, signe de la reconnaissance, de la rencontre. Ils découvrent un Messie dont la toute-puissance est de donner sa vie par amour. Ce chemin des disciples est aussi le nôtre. Reconnaître Jésus Christ présent à nos côtés, dans notre quotidien, dans nos joies et nos peines, se fait dans un cœur à cœur avec Lui. C’est un chemin que nous faisons dans la rencontre des autres, en méditant les Écritures, en célébrant l’Eucharistie

Taizé 2020, une rencontre pour notre diocèse

affichetaiz     Les explicatifs de l'affiche : ici

Pour s'inscrire :

- Pour les jeunes : inscriptions en ligne : ici  
contact : Théo Leuillier - pastoralejeunes@adautun.fr - 07 85 76 44 19 -

- Pour les catéchumènes et confirmands adultes : contacter Anne Perrot - anneperrot71@outlook.fr - 06 60 45 95 49
- Pour tous les autres, adultes et familles inscriptions en ligne : ici

Le programme :

Samedi 3 octobre
13h00 Rendez-vous à Cormatin pour les jeunes du diocèse
13h20 Temps de prière introductif à l’église de Cormatin
14h00 Départ de la marche direction Taizé
16h00 Topo Laudato Si’ avec différents intervenants
16h45 Goûter
17h00 Rencontre avec l’évêque pour les futurs confirmands ou activités diverses
18h00 Installation dans les chambres
19h00 Repas
20h00 Veillée
23h00 Coucher

Dimanche 4 octobre
9h00 Accueil
9h15 Mot d’accueil de Monseigneur Rivière et de frère Aloïs.
9h30 Introduction biblique puis groupe de partage
11h30
Enseignement d’Elena Lasida suivi d’une table ronde
Pour les jeunes, intervention d’Etienne Villemain suivi d'une table ronde
13h00 Repas
14h30 Célébration liturgique : eucharistie, baptèmes et confirmations
16h30 Goûter


En pratique :
- Merci de privilégier le co-voiturage pour se rendre à Taizé
- Il est possible d'apporter un pliant pour s'assoir dans l'église

Mesures sanitaires :
Les conditions sanitaires peuvent bien sûr évoluer jusqu’au 4 octobre. Vous trouverez les mesures sanitaires mises en place à Taizé actuellement ici

Pourquoi cette journée diocésaine à Taizé :
Le rassemblement prévu à Taizé le 4 octobre se prépare et s’adaptera pour permettre au plus grand nombre de vivre une journée diocésaine en la fête de Saint François d’Assise, témoin d’une sobriété heureuse. C’est dans cet esprit que nous souhaitons nous rassembler et faire la part belle à la fraternité dans un climat de simplicité joyeuse, en enfants bienaimés du Père.

Avec les frères de Taizé
Depuis de nombreuses années nous sommes accueillis chaleureusement par la communauté des frères, en particulier à l’occasion de ce rassemblement diocésain quinquennal.
Cette année, nous aurons la joie d’entamer la journée à la manière des jeunes qui se réunissent habituellement sur la colline, avec une introduction biblique par un frère de Taizé.
Nous bénéficierons par ailleurs du cadre de prière de la communauté pour la grande célébration liturgique, dans l’après-midi, au cours de laquelle les catéchumènes adultes du diocèse recevront au milieu de notre assemblée le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Recevront avec eux le sacrement de la confirmation des jeunes et des adultes de Saône-et-Loire.

Avec nos frères et soeurs du diocèse
Nous sommes invités à cette journée avec des personnes fragiles, tous membres vivants de l’Eglise. L’introduction biblique le matin sera l’occasion d’entrer dans une dynamique d’évangélisation mutuelle, nous laissant interpeler par la Parole de Dieu et prenant au sérieux la parole de ceux avec qui nous la partagerons. Les équipes Pierre d’Angle du diocèse offriront les bracelets de l’amitié qu’elles ont confectionnés pour cette occasion.
L’après-midi, la célébration liturgique de l’initiation chrétienne déploiera une dimension communautaire chrétienne exceptionnelle. Nous y accueillerons dans la joie des frères et des sœurs qui ont demandé à faire pleinement partie de la famille des enfants de Dieu.

La sobriété heureuse de Laudato Si
A l’invitation du Pape François qui a promulgué une année Laudato Si, et dans le sillage d’une réflexion et d’une action diocésaines autour de l’écologie intégrale, nous voulons vivre ce rassemblement dans une forme de sobriété et de simplicité joyeuse.
Pour cela, nous partagerons un repas simple, à la manière de Taizé, et nous limiterons au maximum nos déchets.
La liturgie laissera une bonne place à l’esprit Laudato Si, notamment à travers la mise en valeur du du symbolisme de l’eau, de l’huile, du pain et du vin au cœur de la célébration sacramentelle.

La Caravane :
 la caravane reprend sa route et annonce l’invitation à Taizé dans les lieux où elle sera demandée. Elle est toujours disponible, n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe : caravanetaize@gmail.com