Photos de célébrations

Prière

Article en cours de réalisation.

Commission d'art sacré

Qu'est-ce la Commission d'Art Sacré ?

Elle conseille et discerne, en accompagnant la conception et la réalisation des projets d’aménagement, de réfection ou de création dans les églises du diocèse, et en favorisant des rencontres entre les divers responsables de ces projets, aussi bien du côté des communautés chrétiennes que du côté des autorités de la société civile. Pour cela, elle doit être avertie et consultée dès la mise en place des projets, et non lorsque toutes les décisions sont prises.

La Commission Diocésaine d’Art Sacré (CDAS) intervient avec un double souci : - En se mettant au service des responsables de l'Eglise diocésaine et des affectataires (les curés) qui ont des décisions pratiques à prendre, - En faisant valoir les enjeux symboliques liés aux lieux du culte catholique. Ces lieux se situent dans la cité des hommes. Ils y manifestent la présence de Dieu. Ils se veulent accueillants à tous, et ils sont nécessairement dépendants de leur destination cultuelle, elle-même inséparable de l'expression de la foi catholique à travers la prière, la liturgie et les Sacrements de l'Eglise. En défendant ainsi le caractère spécifique des lieux de culte, on ne peut pas oublier que ces lieux remplissent une fonction sociale, en permettant à des femmes et à des hommes très divers de se rassembler et de pratiquer leur foi.

Un rôle éducatif

La CDAS, en lien avec la Commission de la Pastorale du Tourisme (PRTL), a aussi un rôle éducatif. Sans se substituer aux services diocésains de catéchèse et de formation permanente, mais en collaborant avec eux, elle peut aider à montrer combien la foi chrétienne a été et demeure créatrice de culture.De fait, une véritable initiation à la foi, au langage de la foi, à l'histoire du salut et même à l'expérience spirituelle peut se réaliser à travers la découverte des monuments et des œuvres artistiques que la foi chrétienne a suscités au long des siècles. La Commission Diocésaine d'Art Sacré, sans devenir une commission culturelle, s'engage dans ce travail d'initiation.
Elle aide ainsi l'Eglise entière à comprendre que l'Art Sacré ne renvoie pas seulement à la mémoire du passé, mais qu'il demeure un chemin ouvert au mystère de Dieu. Le responsable de la CDAS de notre diocèse, historien de l’art, peut contribuer à cette fonction en intervenant à travers rencontres, conférences, visites, au niveau diocésain ou paroissial.

Responsable de la Commission d'Art Sacré :

P. Frédéric CURNIER-LAROCHE, délégué épiscopal - fcl71@orangefr


Liturgie

Qu’est-ce que la liturgie ?

Le mot liturgie est composé de deux mots grecs :
- Leitos qui signifie peuple
- Ergon qui signifie travail

C’est une action du peuple orientée vers Dieu, une action de grâce, une supplication ;
C’est aussi une action de Dieu pour le peuple, l’assurance de sa présence : "quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux" .
Et enfin, c’est l’action de Dieu et du peuple réunis au service du monde.

La liturgie est donc  l’organisation du service de la prière communautaire de l’Eglise.
Lorsque des chrétiens se réunissent pour prier en communauté on dit qu’ils « célèbrent la liturgie » : ils chantent, prient, écoutent ensemble la Parole de Dieu et lui répondent.

La forme liturgique la plus connue est la messe, mais font aussi partie de la liturgie de l’Eglise, la prière des heures pratiquée dans les monastères, la célébration des sacrements, les célébrations de la Parole …
Les églises constituent un lieu privilégié pour vivre une liturgie. De part leur architecture elles favorisent le dialogue entre le ciel et la terre …
Le temps liturgique, l’année liturgique qui culmine dans la fête de Pâques entraine les chrétiens au cœur du Mystère du Salut telle que la vie et la mort de Jésus le révèle.

Quelle place tient-elle dans la vie chrétienne ?

La liturgie concerne tous les âges de la vie, les enfants, les adultes …et tous les âges de la foi …

«  La liturgie n’est pas le tout de l’activité de l’Eglise, mais elle est une source et un sommet. »   Jean Paul II

En effet, la vie chrétienne  s’articule autour de trois pôles : VIVRE, CROIRE, CELEBRER.
Si les trois sont également importants, la liturgie est première, elle est source.
•    La liturgie est la source de la vie chrétienne, elle est comme une fontaine où on vient puiser l’eau fraiche nécessaire à la vie
•    La liturgie  est le lieu de la rencontre avec Dieu, là où IL fait le premier pas, où IL  se révèle et révèle l’homme à lui-même.
« la liturgie n’a pas pour but de discourir sur les valeurs mais permettre à l’homme de se regarder à travers les yeux de Dieu, se découvrir aimé en vérité et renouer avec sa propre capacité d’aimer » 
•    Elle est le lieu par excellence où le chrétien reçoit son identité de fils et de frère et où il peut dire le Notre Père au milieu de ses frères .
•    La liturgie est le lieu d’envoi dans le monde et pour le monde, conscient que la force d’agir pour la justice est donnée par Dieu .

Textes

Article en cours d'édition.