Nouveaux défis pour l'agroécologie burkinabe

Fichiers Disponibles

Aucuns Fichiers Ajoutés

Nicole DAGALLIER mercredi 3 avril 2019 12:57


Dans le cadre du Festival des solidarités 2018, Amadou Diallo a séjourné en Saône et Loire du 18 au 26 novembre 2018.

Salarié de l'association APROSSA soutenue par le CCFD – Terre Solidaire et affiliée à Afrique verte, il était venu parler de son travail de formateur-animateur au Nord du Burkina où il accompagne des organisations rurales dans le cadre du programme "Transition vers une agroécologie paysanne au service de la souveraineté alimentaire"(Tapsa) lancé par le CCFD - Terre solidaire.

Fin mars, il a donné de ses nouvelles, expliquant comment il est confronté dans son travail à des problèmes nouveaux : à l’adaptation au dérèglement climatique s’ajoutent désormais l’impact sur les esprits de la radicalisation islamiste ainsi que la tentation pour les jeunes de migrer.

Pour lire son interview en détails, cliquer Amadou.