Les abbayes du diocèse d'Autun

Tournustournus

A Tournus, le monastère construit sur le tombeau de St. Valérien, reprend une nouvelle vie grâce aux moines de Noirmoutier chassés de leur île par l'avance des Normands.
Sous la conduite de leur Abbé Geilon, après beaucoup de péripéties, ils arrivent à Tournus en 875. Ils apportent avec eux le corps de leur fondateur, St. Philibert.
Au 11e siècle, ils construisent la magnifique abbatiale, à l'architecture si originale. Par la suite, l'abbaye est transformée en chapitre de chanoines et, à la Révolution, elle est abandonnée et partiellement démolie.
Il en reste actuellement le chauffoir, la salle capitulaire et une partie du cloître. Elle est aujourd'hui église paroissiale.

Cluny

clunyL'abbaye la plus célèbre est celle de Cluny, qui fut le phare de la chrétienté et rayonna sur toute l'Europe pendant plu­sieurs siècles.
Fondée par le moine Bernon, sur un terrain donné par Guillaume le Pieux, Duc d'Aquitaine, en 909, elle a bénéficié d'une succession tout à fait exceptionnelle de grands abbés : 
Odon (927-944),
Mayeul (948-994),
Odilon (994-1049),
Hugues (1049-1109),
Pierre le Vénérable (1122-1156).
Elle est soumise directe­ment au Saint-Siège, et donc indépen­dante des pouvoirs laïcs. Elle peut se consacrer à apprendre aux hommes à prier sur de la beauté (St. Odon), à être apôtre de la paix dans ce monde livré à la brutalité des seigneurs (surtout St. Odilon), à se ruiner plusieurs fois pour venir en aide aux pauvres, à travailler à l'unité de l'Eglise et de l'Europe (St. Hugues), à chercher à mieux connaître juifs et musulmans (St. Pierre le Vénérable).
 
Le clocher de l'Eau bénite, seul reste de la grande église de Cluny

« Vraiment, à Cluny, j'ai vu bien des Pauls et des Antoines. Si ces moines n'habitent pas la solitude, ils imitent pourtant les œuvres des solitaires et même ils les égalent. Quand je me pris à considérer leur observance, la charité de leur affection mutuelle et la convenance de ces usages monastiques, je songeai aussitôt à la primitive Eglise, cette famille dont saint Luc nous a dit : " La multitude des fidèles n'avait qu'un cœur et qu'une âme, et tout leur était commun " ».          (St. Pierre Damien, en visite à Cluny),

malayIl ne reste malheureusement qu'un bras du transept surmonté du clocher dit de l'Eau bénite, de la grande église édi­fiée par St. Hugues, qui était la plus gran­de du monde jusqu'à la construction de la nouvelle basilique St. Pierre de Rome. Elle a été pillée et démolie à la suite de la Révolution. Mais tant de nos églises de campagne sont l'œuvre des moines de Cluny.


L'église clunisienne de Malay




CîteauxRimant

L'ancien diocèse de Chalon a abrité la fondation par St. Robert, en 1098, de l'abbaye de Cîteaux. Elle est aujourd'hui au diocèse de Dijon. Sa première « fille », l'abbaye de La Ferté, aujourd'hui détruite, a mul­tiplié un réseau de « granges », à l'origine de beaucoup de nos villages.
Chapelle cistercienne St Pierre de Rimant


Les autres abbayesvenière

S'il n'y a plus, aujourd'hui, dans le diocèse d'abbaye d'hommes, les monastères féminins sont vivants et accueillants,
qu'il s'agisse de l'ab­baye bénédictine de Vénière,
des carmélites de Mazille,
des clarisses et des dominicaines de Paray,
des bénédictines de la Compassion de Savigny-sur-Grosne,
des Sœurs de Bethléem du Val St. Benoît.
Chapelle du monastère de Venière



Taizé 2020, une rencontre pour notre diocèse

affichetaiz     Les explicatifs de l'affiche : ici

Pour s'inscrire :

- Pour les jeunes : inscriptions en ligne : ici  
contact : Théo Leuillier - pastoralejeunes@adautun.fr - 07 85 76 44 19 -

- Pour les catéchumènes et confirmands adultes : contacter Anne Perrot - anneperrot71@outlook.fr - 06 60 45 95 49
- Pour tous les autres, adultes et familles inscriptions en ligne : ici

Le programme :

Samedi 3 octobre
13h00 Rendez-vous à Cormatin pour les jeunes du diocèse
13h20 Temps de prière introductif à l’église de Cormatin
14h00 Départ de la marche direction Taizé
16h00 Topo Laudato Si’ avec différents intervenants
16h45 Goûter
17h00 Rencontre avec l’évêque pour les futurs confirmands ou activités diverses
18h00 Installation dans les chambres
19h00 Repas
20h00 Veillée
23h00 Coucher

Dimanche 4 octobre
9h00 Accueil
9h15 Mot d’accueil de Monseigneur Rivière et de frère Aloïs.
9h30 Introduction biblique puis groupe de partage
11h30
Enseignement d’Elena Lasida suivi d’une table ronde
Pour les jeunes, intervention d’Etienne Villemain suivi d'une table ronde
13h00 Repas
14h30 Célébration liturgique : eucharistie, baptèmes et confirmations
16h30 Goûter


En pratique :
- Merci de privilégier le co-voiturage pour se rendre à Taizé
- Il est possible d'apporter un pliant pour s'assoir dans l'église

Mesures sanitaires :
Les conditions sanitaires peuvent bien sûr évoluer jusqu’au 4 octobre. Vous trouverez les mesures sanitaires mises en place à Taizé actuellement ici

Pourquoi cette journée diocésaine à Taizé :
Le rassemblement prévu à Taizé le 4 octobre se prépare et s’adaptera pour permettre au plus grand nombre de vivre une journée diocésaine en la fête de Saint François d’Assise, témoin d’une sobriété heureuse. C’est dans cet esprit que nous souhaitons nous rassembler et faire la part belle à la fraternité dans un climat de simplicité joyeuse, en enfants bienaimés du Père.

Avec les frères de Taizé
Depuis de nombreuses années nous sommes accueillis chaleureusement par la communauté des frères, en particulier à l’occasion de ce rassemblement diocésain quinquennal.
Cette année, nous aurons la joie d’entamer la journée à la manière des jeunes qui se réunissent habituellement sur la colline, avec une introduction biblique par un frère de Taizé.
Nous bénéficierons par ailleurs du cadre de prière de la communauté pour la grande célébration liturgique, dans l’après-midi, au cours de laquelle les catéchumènes adultes du diocèse recevront au milieu de notre assemblée le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Recevront avec eux le sacrement de la confirmation des jeunes et des adultes de Saône-et-Loire.

Avec nos frères et soeurs du diocèse
Nous sommes invités à cette journée avec des personnes fragiles, tous membres vivants de l’Eglise. L’introduction biblique le matin sera l’occasion d’entrer dans une dynamique d’évangélisation mutuelle, nous laissant interpeler par la Parole de Dieu et prenant au sérieux la parole de ceux avec qui nous la partagerons. Les équipes Pierre d’Angle du diocèse offriront les bracelets de l’amitié qu’elles ont confectionnés pour cette occasion.
L’après-midi, la célébration liturgique de l’initiation chrétienne déploiera une dimension communautaire chrétienne exceptionnelle. Nous y accueillerons dans la joie des frères et des sœurs qui ont demandé à faire pleinement partie de la famille des enfants de Dieu.

La sobriété heureuse de Laudato Si
A l’invitation du Pape François qui a promulgué une année Laudato Si, et dans le sillage d’une réflexion et d’une action diocésaines autour de l’écologie intégrale, nous voulons vivre ce rassemblement dans une forme de sobriété et de simplicité joyeuse.
Pour cela, nous partagerons un repas simple, à la manière de Taizé, et nous limiterons au maximum nos déchets.
La liturgie laissera une bonne place à l’esprit Laudato Si, notamment à travers la mise en valeur du du symbolisme de l’eau, de l’huile, du pain et du vin au cœur de la célébration sacramentelle.

La Caravane :
 la caravane reprend sa route et annonce l’invitation à Taizé dans les lieux où elle sera demandée. Elle est toujours disponible, n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe : caravanetaize@gmail.com