Le programme parodien : vivre en pèlerin sur cette terre

Editorial d'Eglise d'Autun N° 9 et 10 - 31 mai 2020


La pandémie que le monde subit actuellement provoque des souffrances et des remises en question. Des festivals, des camps de jeunes, des pèlerinages, des sessions sont reportées, voire supprimées. Les sessions d’été organisées chaque année à Paray-le-Monial par la communauté de l’Emmanuel ne se dérouleront pas comme d’habitude évidemment.

Paray4 600pxJ’admire la souplesse des responsables qui adaptent en ce moment les propositions à trois niveaux :
- L’accueil des groupes ou des individuels à Paray en août et, peut-être, pour certaines animations, dès juillet.
- La proposition par internet de parcours à vivre chez soi, dans la famille ou seul pendant l’été.
- L’ouverture à des initiatives paroissiales locales de « temps forts », à vivre à échelle moins nombreuse qu’une grande session en lien avec des directs à Paray.

Paray n’est pas un endroit replié sur lui-même. Il est un lieu ouvert très largement aux chercheurs de Dieu. Et les sessions ouvrent un espace large à de nombreux chrétiens ou proches de l’Eglise, pour prier dans une grande assemblée, pour réfléchir au sens que prend leur vie concrète en plein monde, et pour éprouver la joie d’un temps familial dans lequel parents et enfants trouvent chacun leur place, et retrouvent les fondamentaux de leur engagement familial peut-être.

Nous fêtons cette année le centenaire de la canonisation de Sainte Marguerite-Marie. N’est-ce-pas une occasion de se poser les questions importantes de la vie, celles que la petite religieuse Visitandine née à Verosvres s’était elle-même posées ? Et chacun, dans cet après-confinement, ne se trouve-t-il pas confronté à de telles questions : où se trouvent les points essentiels de ma vie ? Quelles priorités j’entends donner à mes engagements maintenant ? Quelles découvertes ai-je faites touchant mon cœur profond dans sa relation avec le Christ, et avec les plus proches ?

La période dans laquelle nous entrons sera longue. Je pense que nous aurons plus que jamais à soigner la qualité des relations humaines, et la qualité de nos pensées sur les autres et sur nos dirigeants. Accepterons-nous de ne pas tout savoir ? Accepterons-nous d’être à l’écoute de ceux qui ne pensent pas comme nous ?

L’évangile est tellement actuel ; il nous met en route, et ne nous donne pas de fausses « sécurités ». Etre en pèlerinage, accueillir des pèlerins, vivre sur cette terre comme si elle ne nous appartenait pas, et donner à ceux qui viennent l’espace familial d’une maison ouverte à tous les peuples, voilà un peu le « programme » parodien !

+ Benoît RIVIERE

Taizé 2020, une rencontre pour notre diocèse

affichetaiz     Les explicatifs de l'affiche : ici

Pour s'inscrire :

- Pour les jeunes : inscriptions en ligne : ici  
contact : Théo Leuillier - pastoralejeunes@adautun.fr - 07 85 76 44 19 -

- Pour les catéchumènes et confirmands adultes : contacter Anne Perrot - anneperrot71@outlook.fr - 06 60 45 95 49
- Pour tous les autres, adultes et familles inscriptions en ligne : ici

Le programme :

Samedi 3 octobre
13h00 Rendez-vous à Cormatin pour les jeunes du diocèse
13h20 Temps de prière introductif à l’église de Cormatin
14h00 Départ de la marche direction Taizé
16h00 Topo Laudato Si’ avec différents intervenants
16h45 Goûter
17h00 Rencontre avec l’évêque pour les futurs confirmands ou activités diverses
18h00 Installation dans les chambres
19h00 Repas
20h00 Veillée
23h00 Coucher

Dimanche 4 octobre
9h00 Accueil
9h15 Mot d’accueil de Monseigneur Rivière et de frère Aloïs.
9h30 Introduction biblique puis groupe de partage
11h30
Enseignement d’Elena Lasida suivi d’une table ronde
Pour les jeunes, intervention d’Etienne Villemain suivi d'une table ronde
13h00 Repas
14h30 Célébration liturgique : eucharistie, baptèmes et confirmations
16h30 Goûter


En pratique :
- Merci de privilégier le co-voiturage pour se rendre à Taizé
- Il est possible d'apporter un pliant pour s'assoir dans l'église

Mesures sanitaires :
Les conditions sanitaires peuvent bien sûr évoluer jusqu’au 4 octobre. Vous trouverez les mesures sanitaires mises en place à Taizé actuellement ici

Pourquoi cette journée diocésaine à Taizé :
Le rassemblement prévu à Taizé le 4 octobre se prépare et s’adaptera pour permettre au plus grand nombre de vivre une journée diocésaine en la fête de Saint François d’Assise, témoin d’une sobriété heureuse. C’est dans cet esprit que nous souhaitons nous rassembler et faire la part belle à la fraternité dans un climat de simplicité joyeuse, en enfants bienaimés du Père.

Avec les frères de Taizé
Depuis de nombreuses années nous sommes accueillis chaleureusement par la communauté des frères, en particulier à l’occasion de ce rassemblement diocésain quinquennal.
Cette année, nous aurons la joie d’entamer la journée à la manière des jeunes qui se réunissent habituellement sur la colline, avec une introduction biblique par un frère de Taizé.
Nous bénéficierons par ailleurs du cadre de prière de la communauté pour la grande célébration liturgique, dans l’après-midi, au cours de laquelle les catéchumènes adultes du diocèse recevront au milieu de notre assemblée le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Recevront avec eux le sacrement de la confirmation des jeunes et des adultes de Saône-et-Loire.

Avec nos frères et soeurs du diocèse
Nous sommes invités à cette journée avec des personnes fragiles, tous membres vivants de l’Eglise. L’introduction biblique le matin sera l’occasion d’entrer dans une dynamique d’évangélisation mutuelle, nous laissant interpeler par la Parole de Dieu et prenant au sérieux la parole de ceux avec qui nous la partagerons. Les équipes Pierre d’Angle du diocèse offriront les bracelets de l’amitié qu’elles ont confectionnés pour cette occasion.
L’après-midi, la célébration liturgique de l’initiation chrétienne déploiera une dimension communautaire chrétienne exceptionnelle. Nous y accueillerons dans la joie des frères et des sœurs qui ont demandé à faire pleinement partie de la famille des enfants de Dieu.

La sobriété heureuse de Laudato Si
A l’invitation du Pape François qui a promulgué une année Laudato Si, et dans le sillage d’une réflexion et d’une action diocésaines autour de l’écologie intégrale, nous voulons vivre ce rassemblement dans une forme de sobriété et de simplicité joyeuse.
Pour cela, nous partagerons un repas simple, à la manière de Taizé, et nous limiterons au maximum nos déchets.
La liturgie laissera une bonne place à l’esprit Laudato Si, notamment à travers la mise en valeur du du symbolisme de l’eau, de l’huile, du pain et du vin au cœur de la célébration sacramentelle.

La Caravane :
 la caravane reprend sa route et annonce l’invitation à Taizé dans les lieux où elle sera demandée. Elle est toujours disponible, n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe : caravanetaize@gmail.com