L'été de la Charité

Prire Mains

Editorial d'Eglise d’Autun N°13 du 10 juillet 2020

L’été de la charité

Dans un minuscule hameau de notre diocèse, en cet été curieux, patiemment depuis des années, une femme et son mari gardent leur maison ouverte. Il est vrai qu’ils ont toujours construit leur famille dans un esprit d’amitié et de service. Chaque matin et chaque soir, cette femme est aussi portière et sacristine d’un petit bijou d’église romane à deux pas de là.

Son mari est gravement malade. Et la maladie l’a rendu presque entièrement paralysé. Il continue de rester en relation, oh oui, il a du courage et il entre dans une période de son existence où il doit accepter de dépendre entièrement des soins qui lui sont prodigués. Il est à mes yeux, avec son épouse, l’un de ces « petits » de l’évangile qui savent ne pas pouvoir tenir sans l’amour donné et reçu. Et sa femme est en même temps Marthe et Marie…

Un jour, tout de go, quelqu’un a cru bon de dire à cette femme : « toi et ton mari, vous avez entendu le jour de votre mariage que vous étiez unis pour le meilleur et pour le pire ! Vous avez connu longtemps le meilleur ! et bien maintenant c’est le temps de l’expérience du pire ! » Jaillissante d’un cœur pur, dans un sourire simple et profond, la réponse de cette femme ne s’est pas faite attendre : « le pire ? Ce serait de ne plus nous aimer ! »

Quelle est belle la parole de cette femme ! Quelle est belle la charité, qui, été comme hiver, s’exerce sans bruit dans un espace familier et quotidien ! J’aime voir ici l’Eglise. Elle se développe dans ces gestes persévérants d’amour. Le reste n’est que du vent !

+ Benoît RIVIERE

Du côté des services diocésains

Dis, parle-moi de la mort...
Samedi 7 novembre 2020 de 9h00 à 17h00
Salle des fêtes des Rocheriaux
Place des noyers
71 390 Saint-Désert

Télécharger le tract

Pour vous, prêtres, diacres, laïcs qui accompagnez les familles en deuil
Pour vous qui accompagnez de jeunes familles, en éveil à la foi, préparation baptême…
Pour vous parents, professeurs, éducateurs qui accompagnez des enfants...
et toutes personnes intéressées par la question de la mort.

Les objectifs :
• Partager et percevoir les différentes réalités de la mort, aspect anthropologique, sociologique, théologique
• Découvrir et repérer le langage approprié pour parler de la mort aux enfants.
• Expérimenter et découvrir des pistes pour accompagner.
• Partager et échanger autour de l’accompagnement.



Enseignant, pourquoi pas vous ?

Télécharger le tract

Réunion d’informations Collège Jeanne d’Arc
Mardi 17 Novembre 2020 à 18h

7 rue Desrichard
PARAY-LE-MONIAL